Assurance auto au kilomètre : faites confiance à Macif !

Fondée en 1960, la Macif est une société d’assurance mutuelle qui fait désormais partie des meilleurs assureurs en France. Les différentes formules proposées s’adaptent à toutes les attentes des clients. Pour ceux qui roulent peu, l’assurance au kilomètre, encore appelé « petit rouleur » est un contrat adapté aux conducteurs qui font peu de déplacements dans l’année. C’est aussi une formule qui permet de faire des économies tout en souscrivant à une assurance adaptée aux kilomètres que vous parcourez. 

Quel est le principe de l’assurance auto au kilomètre ? 

L’assurance auto au kilomètre est une formule qui s’adresse surtout à tous ceux qui n’utilisent pas régulièrement leur voiture. Elle est alors destinée à ceux qui utilisent uniquement leur véhicule afin d’effectuer des trajets privés, aux retraités, les jeunes conducteurs ou encore les utilisateurs de transports en commun. Il faut dire que les garanties de cette assurance pour petits rouleurs sont les mêmes que n’importe quelle autre assurance automobile. La seule chose qui change, c’est le montant des cotisations qui est calculé en fonction des kilomètres parcourus. Cette formule d’assurance permet de réaliser des économies comprises entre 20 et 30% par rapport aux autres types d’assurances. 

Dans quels cas opter pour l’assurance auto au kilomètre ? 

Il faut dire que l’assurance auto au kilomètre est une formule qui a le vent en poupe. Chez les assurés, il s’agit de faire un contrat d’assurance qui est le plus recherché sur le web en ce moment. Cependant, il est important de savoir dans quelles situations l’assurance auto au kilomètre reste le plus efficace. 

D’abord, c’est une formule d’assurance adaptée pour les conducteurs qui roulent peu. En effet, si vous parcourez de petites distances, l’assurance auto au kilomètre reste sans doute la meilleure option. On considère surtout qu’il faut rouler moins de 8000 km par an afin de tirer un certain avantage par rapport à ce contrat. C’est surtout une formule « pay as you drive » qui vous permet de ne pas payer plus que ce que vous consommez. 

Ensuite, l’assurance auto au kilomètre est très adaptée pour les jeunes conducteurs. En effet, si vous êtes un apprenti et que vous conduisez depuis peu de temps, vous êtes considéré comme un jeune conducteur. Du coup, l’assurance auto au kilomètre vous permet de diminuer le montant de la prime d’assurance qui peut parfois être très élevée si vous êtes un jeune conducteur. De plus, il faut dire que le contrat d’assurance auto au kilomètre peut avoir certaines restrictions qui sont liées à l’inexpérience du conducteur. Ce qui permet encore de diminuer le montant de la prime d’assurance. 

L’assurance auto au kilomètre est, enfin, très adaptée aux propriétaires de véhicules secondaires, d’une caravane ou encore des camping-cars. En effet, le véhicule en question ne parcourt qu’une petite distance durant l’année. Par conséquent, la prime à verser à la compagnie d’assurance va être fortement réduite. 

Jeune conducteur : quel type d’assurance choisir ?

Ce n’est un secret pour personne : être jeune conducteur coute souvent très cher. Du coup, les primes d’assurance auto sont les plus élevées, surtout durant les premières années. Ceci s’explique surtout par le fait que les jeunes conducteurs sont plus susceptibles d’être impliqués dans les accidents que les conducteurs d’expérience. 

Vous le savez sans doute : plus vous roulez, plus vous accumulez de l’expérience sur les routes. Ceci est facilement vérifiable sur le plan statistique, car les jeunes conducteurs sont bien plus impliqués dans les accidents que les autres types de conducteurs. 

Pour les jeunes conducteurs qui souhaitent souscrire à une assurance auto au kilomètre, il est important de faire l’état des lieux de leurs besoins. En effet, si l’on sait que les assurances pour jeunes conducteurs sont souvent les plus chères, il est essentiel de réfléchir à ses besoins en matière de conduite afin de déterminer quel type d’assurance pourrait faire diminuer le montant de la prime. 

Dans cette optique, l’assurance au kilomètre est l’une des meilleures alternatives à envisager. Cependant, il est important que vous rouliez moins de 8000 km par année. Le contrat d’assurance pourrait en effet vous aider à économiser entre 20 et 30% sur votre prime d’assurance annuelle. 

Pour ceux qui s’interrogent sur la composition sur la formule « pay as you drive », il faut dire qu’il s’agit de la formule la plus juste pour les assurances au kilomètre, car la prime du conducteur sera directement déterminée en fonction du nombre de kilomètres parcourus sur les routes. De plus, en tant que jeune conducteur, il est possible que vous soyez contraint de respecter un certain nombre de limites au début, notamment l’obligation de ne pas conduire la nuit. Avec l’assurance auto au kilomètre de Macif, vous pourrez adapter le montant de vos primes en fonction des conditions de roulage. Ce qui offre un avantage supplémentaire. 

Concernant les garanties, l’assurance « pay as you drive » conserve à peu près les mêmes garanties que les autres formules de contrat d’assurance, notamment la responsabilité civile, l’assurance au tiers, omnium ou encore mini-omnium. 

Depuis quelque temps, il existe par ailleurs l’option « pay how you drive » qui est souvent décidée pour les jeunes conducteurs. En ce moment, plusieurs compagnies d’assurance proposent cette formule qui est particulièrement adaptée aux jeunes conducteurs. 

Enfin, pour vérifier le nombre de kilomètres parcourus, l’assureur installe dans la voiture un petit boitier qui sert à calculer la distance parcourue pendant l’année. Vous serez alors dans l’obligation de faire vérifier ce boitier tous les ans.

Que se passe-t-il lorsque vous roulez plus (ou moins) que ce qui était prévu ? 

C’est sans doute ce qui fait le plus peur aux jeunes conducteurs : « qu’est-ce qui se passe lorsque je dépasse la limite des 8000 km ? ». En effet, lorsque vous souscrivez à ce type de contrat d’assurance, vous établissez, de commun accord, un forfait en kilomètres. Il s’agit d’un kilométrage annuel que vous vous engagez à ne pas dépasser. Cependant, lorsqu’il est difficile d’évaluer le nombre de kilomètres à effectuer au cours des 12 mois qui suivent la signature du contrat, notamment lors de la première année de contrat, il est possible de franchir la limite fixée. 

Dans ce cas, chaque kilomètre vous sera facturé, parfois à prix fort. Cela va toutefois dépendre de l’assureur et des termes du contrat signé. Il s’agit ici d’une pénalité qui est imposée par l’assureur et à laquelle l’assuré devra se soumettre. Elle est d’ordre financier et son montant est souvent défini de manière forfaitaire avec un barème très précis. Ce qui permet à l’assuré de savoir à quoi s’attendre. 

Par contre, lorsque vous roulez moins que ce qui était prévu, votre portefeuille va beaucoup moins souffrir. Tout va surtout dépendre du contrat que vous avez signé avec votre assureur. 

Cependant, si certains assureurs vous remboursent la différence qui peut jouer en votre faveur, d’autres ne font pas pareil et préfèrent passer l’éponge. 

Dans ce cas, il est possible de reporter cette différence sur les 12 mois qui vont suivre pour votre assurance auto au kilomètre. Cette option est très souvent prévue pour votre contrat, mais il ne faudra pas hésiter à interroger votre interlocuteur sur ce sujet. 

Assurance auto au kilomètre : quels sont les différents types de forfaits ?

Chez la plupart des assureurs, on distingue 2 types d’assurance auto au kilomètre : le forfait kilométrique et le forfait « pay as you drive », ou en français « payez ce que vous roulez ». 

Pour le forfait kilométrique, au moment de la souscription, l’assuré déclare le nombre kilomètres à parcourir pendant l’année (entre 4000 et 9000 km). Ensuite, chaque année, l’assureur rappelle au conducteur le nombre de kilomètres qu’il ne doit pas dépasser et demande en ce sens une déclaration à l’assuré ou un relevé auprès d’un garagiste désigné. En cas de dépassement, une majoration assez élevée va s’appliquer. 

Pour bien choisir son forfait kilométrique, il convient de rester très prudent par rapport aux conséquences tarifaires d’un dépassement kilométrique. S’il s’avère que vous avez malencontreusement dû changer vos habitudes de conduite, le forfait kilométrique risque de rapidement devenir un très mauvais choix. 

Il est aussi important de rester vigilant dans le cas où le kilométrage est juste déclaratif. En effet, vous pouvez être tenté de tricher par rapport au kilométrage initial du compteur. Ce qui pourrait vous couter cher, notamment une nullité du contrat pour fausse déclaration. 

Concernant le forfait « pay as you drive », comme vous pouvez le comprendre, il s’agit d’une formule qui a été inventée dans les pays anglo-saxons. Avec ce type de forfait, vous ne payez que les kilomètres que vous avez réellement parcourus. Pour obtenir une estimation correcte, un boitier électronique semblable à un GPS est installé sur le véhicule. Celui-ci est chargé de transmettre directement les kilomètres que vous effectuez à l’assurance. Il s’agit d’une installation qui doit être réalisée auprès d’un garagiste agréé. Concernant le prix de l’installation du boitier, il peut être à la charge de l’assureur comme de l’assuré. 

Cependant, si le boitier a été installé par l’assureur, en cas de résiliation du contrat, des frais de désinstallation peuvent être demandés. 

Si l’on sait que la prime d’assurance est souvent demandée en fonction des kilomètres parcourus, certaines compagnies d’assurance peuvent parfois prendre en compte les horaires de circulation, les types de routes empruntés ou encore la vitesse de circulation. 

À noter que la collecte des informations par GPS de même que l’utilisation du boitier sont règlementées par la CNIL. 

Pourquoi s’assurer chez Auto Macif ? 

L’assurance voiture est désormais obligatoire pour tous les conducteurs. En ce sens, il est important de faire confiance à une compagnie d’assurance qui saura vous offrir toutes les garanties nécessaires. Il faut surtout souligner qu’il vous revient de choisir une mutuelle d’assurance ou une compagnie d’assurance classique. Cependant, opter pour Macif, c’est faire confiance à un groupe aux valeurs mutualistes et qui cherche à offre la meilleure qualité de service à ses clients. C’est une compagnie qui accompagne tous ses adhérents tout au long de leur vie tout en leur proposant plusieurs dispositifs de solidarité. 

À la Macif, le principe de la solidarité est bien plus qu’un simple slogan, mais une véritable force qui est cultivée au jour le jour. Grâce à différents dispositifs d’aide, notamment les fonds de solidarité Macif, tout sociétaire victime de dommages matériels  ou corporels en peut être pris en charge. 

Si l’on sait que la qualité des produits reste un des principaux critères que les Français prennent en compte pour accorder leur confiance aux marques, la compagnie Macif mise sur cet aspect de son offre. On a aussi d’autres critères d’ordre éthique, social, le prix des produits et services ou encore l’engagement pour le respect de l’environnement. 

Parmi les 13 autres entreprises évoluant dans le domaine de la banque et de l’assurance, Macif arrive alors en tête avec un taux de confiance qui dépasse les 65%. L’entreprise se réjouit d’ailleurs de cette confiance des Français et s’engage à placer le sociétaire au centre de sa politique de développement. 

Demandez un devis assurance auto au kilomètre 

Avec la Macif, vous êtes assuré par rapport aux trajets que vous effectuez, pas plus, ni moins. Que ce soit avec la formule kilométrique ou « pay as you drive », optez pour le forfait qui vous convient le mieux et offrez-vous la liberté de rouler au-delà de vos espérances. Au moment de la souscription, il suffit d’évaluer le nombre de kilomètres que vous allez parcourir durant l’année. Vous aurez ensuite la possibilité d’ajuster votre forfait en toute souplesse, selon la  distance qui sera réellement parcourue. 

Si vous dépassez le nombre de kilomètres qui a été prévu, pas de soucis à se faire. Il suffit de demander à la Macif d’ajuster votre forfait kilométrique. 

Par contre, si vous roulez moins que prévu, la Macif s’engage à vous rembourser le surplus ou les reporter sur votre nouveau contrat d’assurance l’année suivante. 



gmfallianzamaguizcarrefourGroupamammamaafcredit-mutuelmacifnexxMAIFmatmutAxagan-assurance