Le coût d’une franchise entraînée par collision avec animal sauvage

Le règlement stipulé lors des dégâts subis par un véhicule à cause  d’une collision avec un animal sauvage exigera une franchise de 500 euros. Les sinistres provoqués suite à des collisions avec des animaux, tels que le sanglier, le cerf, ou n’importe quel animal sauvage, ont été indemnisés par le Fonds de garanties (FGAO), et ce depuis juin 2007. En effet, le Journal Officiel a publié le vendredi 6 août une décision de la part du ministère de l’économie qui arrête ce règlement en raison de l’augmentation croissante du coût de l’indemnisation que ce type d’accidents entraine. Le directeur général du Fonds de garantie, François Werner, explique que cette décision d’appliquer la franchise est une solution juste, disant qu’il « n’y avait pas de raison particulière pour que ce type de sinistre soit exempté de toute franchise contrairement à l’ensemble des sinistres ». Ce nouveau règlement a pris effet depuis le samedi 7 août, et tout automobiliste qui a eu une collision avec un animal sauvage doit absolument adresser son dossier dans six mois après l’accident afin de bénéficier d’une indemnisation.

42 000 accidents provoqués par la faune sauvage ont résulté en 21 millions d’euros de coût d’indemnisations seulement au Fonds de garantie.


gmfallianzamaguizcarrefourGroupamammamaafcredit-mutuelmacifnexxMAIFmatmutAxagan-assurance