Ce qu’il faut savoir sur l’assurance pour enfants en Suisse : l’assurance prénatale

image assurance bebe

Résidant en Suisse, vous attendez un bébé pour bientôt. Vous êtes déjà occupé avec son trousseau de naissance, l'aménagement de sa chambre ou encore le choix du prénom et celui de la crèche, et voilà que votre compagnie d'assurances vous propose de contracter une assurance prénatale ou une assurance bébé pour votre enfant qui arrive. L'assurance des soins étant obligatoire, votre enfant devra forcément être assuré lorsqu'il sera né ou au plus tard avant ses trois mois. Une assurance prénatale est-elle vraiment utile ? Les prestations sont variables en fonction des caisses maladie, comment faire le meilleur choix pour votre enfant ? Dans cet article, nous souhaitons vous apporter plus de renseignements sur l'assurance prénatale en Suisse, ses différences avec les assurances pour enfants en France et des conseils pour bien la choisir.

Pourquoi assurer votre enfant avant qu'il naisse ?

Si vous êtes nouveau résident en Suisse, sachez que l'assurance maladie de la mère ne prend en charge que les soins du nouveau-né en bonne santé. Cette couverture ne dure que le temps du séjour à l'hôpital, c'est pour cela qu'il est indispensable de souscrire une assurance maladie pour votre enfant le plus tôt possible. C'est dans ce contexte que l'assurance prénatale est très intéressante, car elle consiste à assurer un enfant bien avant la naissance . Il s'agit d'une assurance maladie classique pour un bébé qui est encore dans le ventre de sa maman, qui sera activée à sa naissance.

D'une part, cela vous permettra d'éviter de réaliser ces démarches d'assurance quand le bébé sera là et d'autre part, lui permettre de bénéficier immédiatement des différents avantages de la caisse maladie. Vous pouvez obtenir plus d'informations sur cette assurance sur le site https://assurance-bebe.ch . Lorsque bébé est assuré en prénatal, ses frais médicaux pourront être pris en charge par l'assurance en cas de problème à l'accouchement. Aucun questionnaire de santé ne devra être rempli à ce moment-là et la compagnie d'assurance n'aura pas la possibilité de refuser la couverture .

Il est possible qu'une fois à la maison, votre enfant développe une maladie, comme de l'asthme ou une allergie. Au lieu de devoir souscrire à une nouvelle complémentaire, l'assurance conclue en prénatal sera toujours valable et lui permettra de bénéficier d'une couverture adaptée.

assurance prenatale 2

L'assurance prénatale en France et en Suisse

L'assurance maladie est obligatoire pour toutes les personnes qui résident en France. À partir de 16 ans, l'adolescent peut avoir une carte vitale à son nom, même s'il dépend encore de la sécurité sociale des parents. À moins de 16 ans, c'est l'assurance maladie des parents qui couvre les enfants. À partir de 0 mois, une Garantie des Accidents de la Vie ou assurances individuelles accidents pourra couvrir votre enfant. Mais il est aussi possible de rattacher le nouveau-né à la mutuelle de ses parents et à ses assurances complémentaires. En effet, l'assurance maladie prend totalement en charge les soins de bébé durant son premier mois qu'il soit à l'hôpital ou à la maison. Ensuite, le coût des remboursements reviendra à la normale. Peu de Français décident de souscrire une mutuelle propre au nouveau-né, pourtant, il existe des assurances pour les 0 à 6 ans en cas de maladie ou d'accident.

En Suisse, l'assurance prénatale est composée d'une base et de différentes complémentaires. Elle est à souscrire directement pour le bébé, même si ce dernier n'est pas encore né. Ce qui est important, c'est de savoir que votre enfant aura accès aux assurances complémentaires sans devoir compléter un questionnaire de santé .

Comment choisir les assurances de votre enfant à naître ?

Il existe un large choix d'offre d'assurance prénatale en Suisse. Vous pouvez choisir de souscrire une assurance pour votre bébé auprès de votre caisse maladie ou de trouver une compagnie d'assurance plus avantageuse. Dans le premier cas, il est possible que vous obteniez un rabais ou d'autres avantages, mais il est également probable que les autres caisses vous proposent des offres plus économiques et complètes. N'hésitez pas à consulter des comparateurs d'assurances maladie prénatales en Suisse pour découvrir les offres les plus appréciées du marché. Vous pouvez contacter directement un cabinet d'assurance spécialisé pour bénéficier de conseils avisés.

Pour l'assurance de base, vous pouvez choisir parmi plusieurs franchises, mais il est recommandé d'opter pour une franchise à 0 CHF. Puisque les bébés vont souvent chez le médecin ou le pédiatre durant leurs premiers mois, elle est plus avantageuse. Les primes à payer pour cette assurance varient selon la caisse maladie, ces coûts dépendent des services que vous souhaitez obtenir comme la carte de pharmacie ou le type de consultation d'un médecin de famille, d'un médecin par téléphone ou autres. Dans tous les cas, vous ne payez les primes d'assurance qu'à partir du premier jour de la naissance de l'enfant.

Quid des assurances complémentaires ?

Le choix de l'assurance prénatale dépendra aussi des assurances complémentaires qu'il vous semblera utile de conclure pour votre nourrisson. Ces dernières, non obligatoires, sont quand même recommandées pour offrir une couverture optimale à votre bébé.

Les assurances complémentaires les plus fréquentes sont les suivantes :

L'assurance médecines alternatives

Pour certaines maladies ou pour certains parents, les médecines douces peuvent être plus appropriées ou appréciées que la médecine traditionnelle pour soigner bébé. En optant pour cette assurance complémentaire, vous pouvez être assuré même si vous faites appel à des médecines complémentaires telles que : l'ostéopathie , l'homéopathie, la kinésiologie, l'acupuncture ou encore les massages. L 'assurance complémentaire prendra en charge les soins réalisés sur votre bébé.

assurance prenatale 3

Soins dentaires

Il est important de veiller à la santé buccale et dentaire de votre enfant et l'orthodontie coûte souvent très cher. Les compagnies d'assurances peuvent vous imposer des conditions diverses comme un remboursement en fonction du nombre d'années de souscription . Il est donc primordial de prendre le temps de vérifier les offres de cette complémentaire avant de choisir votre assurance prénatale.

L'assurance hospitalisation

Avec cette assurance, vous pourrez choisir l'hôpital dans lequel votre enfant sera soigné en cas de besoin. Selon le niveau de couverture d'assurance choisi, vous pourrez aussi bénéficier d'une chambre privée ou semi-privée.

N'attendez pas le terme de la grossesse pour souscrire à une assurance prénatale. Si vous vous y prenez tôt, la caisse maladie pourra accepter votre dossier sans problème. Si vous concluez l'assurance après la naissance du bébé, vous pouvez rencontrer des réticences ou des conditions supplémentaires de la part des compagnies d'assurances.


gmfallianzamaguizcarrefourGroupamammamaafcredit-mutuelmacifnexxMAIFmatmutAxagan-assurance