Conseils et tactiques pour réussir les négociations de contrats commerciaux

Négocier un contrat avec succès

La négociation d'un contrat commercial peut être un défi aussi bien qu'une source d'inspiration. La perspective de s'embarquer dans un nouveau projet financièrement rentable peut donner le tournis. Le succès d'une entreprise dépend fortement de la réussite de la négociation d'un contrat commercial. Dans le passé, des entreprises ont connu des complications juridiques en raison de contrats commerciaux mal négociés.

La négociation d'un contrat commercial implique des termes juridiques complexes et des lacunes. Les négociateurs peuvent échouer à obtenir un accord infaillible et finir par se vendre à découvert.

Vous pourriez avoir besoin de contrats si vous êtes un entrepreneur et que vous souhaitez trouver des emplois de contractant ou un nouveau client. Prévoyez de faire appel à un comptable d'entrepreneur si vous cherchez à faire un travail contractuel ; il peut vous aider à vous installer correctement, vous conseiller sur les implications de l'IR-35 et sur tous les points financiers qui pourraient devoir être modifiés dans le contrat, comme les frais de TVA, les conditions de paiement, etc. Cet article est un guide rapide sur les étapes à suivre avant et pendant la négociation du contrat.

Soyez attentif à la confidentialité

Il est préférable d'identifier l'importance de la confidentialité avant d'entamer un processus de négociation. Si la négociation exige une certaine forme de confidentialité, veillez à signer un accord de confidentialité avant de fournir des informations sensibles. Le contrat de confidentialité est généralement appelé un accord de non-divulgation (NDA), un modèle de NDA peut être trouvé sur notre portail de croissance.

Un document de confidentialité signé fournit une obligation claire et contraignante qui offre des avantages juridiques, pratiques et évidents aux négociations contractuelles. Cet accord donne une image claire de ce qu'une information doit être divulguée, quand et comment. Il peut aider à soutenir une réclamation ultérieure contre toute divulgation non convenue.

Un accord de non-divulgation doit définir la confidentialité de toutes les informations révélées lors de la négociation du contrat. En outre, il doit établir que les informations fournies sont uniquement destinées aux fins indiquées et ne seront pas divulguées à qui que ce soit. L'accord de non-divulgation doit également préciser la condition d'effacement ou de restitution de toutes les informations en cas d'échec de la négociation.

Il est essentiel de consulter des conseillers juridiques avant même de fournir à la partie adverse des informations sensibles. Il est essentiel de comprendre toute obligation légale afin d'éviter toute complication future. Fournir certaines informations peut être illégal, comme les données personnelles des clients et des employés.

Prenez votre temps pendant la négociation

En tant que négociateur de contrats, vous devez prendre votre temps pour configurer une stratégie de négociation réussie afin d'éviter toute erreur possible. Il faut du temps pour bien comprendre les contrats, leurs complexités juridiques et leurs conditions. Le bon interlocuteur vous accordera un temps déterminé, suffisant pour que vous puissiez l'examiner de près. Il est essentiel de bien comprendre le contenu d'un contrat pour pouvoir poursuivre les négociations. L'examiner en détail vous permettra de savoir ce que vous acceptez, sans omettre aucun détail. Demandez à votre avocat d'examiner les clauses qui vous concernent ; votre comptable peut étudier toutes les obligations ou exigences financières.

Rédigez une liste exhaustive des conditions générales

Il est essentiel de rédiger un résumé détaillé des conditions générales afin d'éviter tout malentendu. Le document d'énoncé des conditions fait référence à la définition des conditions essentielles qu'une partie s'attend à voir figurer dans le contrat final. Ce document est également appelé lettre d'intention, term sheet ou protocole d'accord. Pour les accords simples et de faible valeur, le head of terms peut être envoyé par courrier électronique plutôt que de formuler un document officiel. Cependant, pour un accord plus substantiel, votre avocat doit rédiger un résumé officiel des conditions.

Un projet détaillé comprend des détails concernant la confidentialité, le respect de la vie privée et des dispositions relatives à un retrait anticipé de la négociation. La rédaction d'un "résumé des conditions" permet aux deux parties ou à plusieurs d'entre elles d'établir une base de référence pour la suite des négociations. En outre, elle apporte de la clarté et permet d'éviter toute erreur de communication potentielle qui pourrait survenir dans le cadre d'une communication informelle.

Demandez l'aide d'un professionnel

Même si vous connaissez bien le monde des affaires, vous pourriez envisager de demander l'aide d'un tiers. Les avocats et les comptables de contrats jouent un rôle important dans la réussite de la négociation d'un contrat.

Un avocat vous aidera à comprendre les jargons juridiques complexes utilisés dans le contrat et leur signification pour vous. L'assistance d'un professionnel du droit vous aide également à rédiger toute modification des clauses qui, selon vous, pourrait vous être défavorable.

Il est également possible de prendre conseil auprès de personnes plus expérimentées dans votre domaine, car elles ont aussi été une fois à votre place. Les experts du secteur peuvent vous proposer une option plus économique. Il vaut mieux dépenser un peu d'argent au départ et se couvrir plutôt que de prendre des risques. Notre partenariat avec sparqa legal a été conclu dans le seul but de fournir à un client un point de départ pour toutes ses préoccupations juridiques. Une mauvaise affaire vous coûtera plus cher pour réparer les dégâts, alors pourquoi ne pas commencer par le bon bout.

L'embauche d'un avocat et les poursuites judiciaires en cas de rupture de contrat peuvent vous coûter très cher. Nous vous suggérons de faire appel à un consultant professionnel en affaires afin d'estimer les obligations financières que peut entraîner la rupture d'un accord. Le consultant en affaires pourrait vous aider à créer un plan de scénario si jamais un paiement était exigé. La ligne d'assistance juridique gratuite proposée par Clear House Accountants peut vous aider à obtenir des conseils gratuits sur les questions juridiques qui vous préoccupent.

Croyez en l'aversion pour les pertes

L'aversion aux pertes, telle que définie par Danial Kahneman et Amos Tversky, part du principe que les gens accordent plus d'importance aux pertes qu'aux gains. Il est important de rechercher les pertes potentielles plutôt que les gains possibles lors de la négociation d'un contrat. Puisque vous êtes là pour faire des affaires, vous devez également réaliser un bénéfice décent sur le contrat que vous négociez.

Vous pouvez contacter un cabinet comptable à Enghien, Bruxelles, Silly, Ath et Bassilly pour vous aider à calculer le ratio de ce que vous risquez de gagner et de perdre. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez rédiger les conditions générales des changements que vous souhaitez apporter pour que toutes les parties concernées en profitent. Pour calculer vos gains, vous devez savoir combien valent votre temps et vos compétences.

Il est important d'exposer les pertes de la partie adverse dans la proposition de négociation pour l'amener à envisager l'accord. En outre, examinez ce que l'autre partie a à y gagner et définissez les avantages qu'elle peut obtenir après l'accord. Un comptable d'entreprise peut vous aider à décomposer ces valeurs. Assurez-vous toujours que vos conditions de paiement, les pénalités en cas de non-paiement et d'autres questions spécifiques liées à l'argent sont couvertes afin d'éviter toute dispute future.

Négocier un contrat de manière raisonnable

Il est crucial d'être raisonnable dans vos demandes lors de la négociation d'un contrat. Vous devez tenir compte de toutes les parties concernées autant que de votre volonté de réaliser un bénéfice. Ne soyez pas avare, ou vous pourriez manquer une excellente opportunité. Assurez-vous que vos demandes sont dans les limites des capacités de l'autre partie et qu'elles ne l'accablent pas financièrement ou moralement.

Parmi les exemples d'exigences déraisonnables, on peut citer le fait de ne pas tenir compte de la sécurité de la contrepartie. De plus, si vous attendez une part beaucoup plus importante que ce que vous méritez, c'est injuste pour la contrepartie. Si vous exigez des heures de travail déraisonnables, si vous imposez des délais déraisonnables, si vous demandez des tâches qui ne relèvent pas de son domaine d'expertise, cela peut dissuader l'autre partie de travailler avec vous. Lisez les conseils rapides pour vous aider à démarrer la négociation d'un contrat commercial.

La communication est vitale

La communication est un aspect essentiel pour réussir une négociation et un accord commerciaux. Il est de loin préférable de poser des questions plutôt que de rester ignorant de toute ambiguïté. Passez ce coup de fil, envoyez ce courriel et obtenez des explications complètes sur toutes vos questions, demandez conseil à votre comptable et passez en revue les points clés avec lui pour éviter les angles morts financiers. Une autre chose qui vaut la peine d'être mentionnée est que ce contrat ne sera pas le seul qui vous sera proposé. Il est préférable de se retirer d'un marché si l'attitude des contreparties est suspecte.